Objection, votre honneur - Blog - Ebook De Soi Même - From Self - De Sí Misma - Isabelle Rieser

Aller au contenu

Objection, votre honneur

Ebook De Soi Même - From Self - De Sí Misma - Isabelle Rieser
Publié par dans Article ·
Objection, votre honneur

Il est neuf heures du matin, une matinée tranquille s’annonce. De ma vue en face de la bibliothèque, le long de la rivière dans un fond de ciel parsemé de nuages, deux personnes sur la charpente d’un toit en construction, réfléchissent à la lumière sur cette structure métallique. J’entends une conversation plus qu’à demi-mots prendre du volume inhabituel, je tends l’oreille. Quand le volume atteint des décibels, des regards s’échangent entre inconnus, suffisamment pour se rendre compte  que quelque chose ne va pas.
 
Je pense tout d’abord, qu’il s’agit d’une réclamation. Je me lève pour regarder, j’entends finalement une offense verbale adressée entre deux personnes : « tu ne fais jamais rien, depuis deux ans que tu es ici ». Ils sont derrière un comptoir, la personne la plus proche de moi, me dit : «  je viens de voir toute la scène, la femme s’est approchée si près de l’homme pour l’insulter, qu’il l’a juste fait un geste de la main pour la repousser ». J’ai moi-même entendu la femme dire : «  ne me frappe pas ». Ce face à face m’avait l’air invraisemblable, puisque l’homme était resté assis derrière le comptoir et cette femme penchée sur lui, faisait comme ses vocalises.
 
Un jeune homme s’arrêta, debout au milieu de l’allée, nous adressant haut et fort: « Je suis pour l’amour ». Il  ressemblait à un de ses parleurs libres du Hyde Park de Londres. Je lui souris, et avec humour, lui dis : «  est-ce que c’est pour cela que tu es ici dans cette bibliothèque ? »
 
Surpris, puis, naturellement, Il me dit : « tu sais, je suis en train d’étudier la loi de la famille et le divorce, c’est déprimant ». Avions-nous besoin de parler d’amour pour oublier ce conflit devant nos yeux ?
 
À l’encontre de l’homme supposé agressif ou victime,  je soufflai à son oreille le mot de  direction: un vigil, de sa présence soudaine,  appela un responsable, pour régler cette affaire qui ne nous concernait plus.  Dans l’arbitraire d’être un public d’émotifs anonymes pour scandale, nous trouvâmes notre  « objection, votre honneur » en filant à l’anglaise pour d’autres chats à fouetter.



Mentions légales : Isabelle Rieser - N°Siret : 499 809 259 00033 - APE : 9003B Autre création artistique - rieserisabelle@gmail.com
Retourner au contenu